EXPERIENCE. Notre ère est celle du numérique. L'éducation, les achats, la restauration, les voyages en ligne : comment vivent les marocains ? Amine, Réda, Oumaima, Ibtissam et six autres marocains nous ont exprimé des avis variés sur la réservation en ligne. Même si ceux-ci restent subjectifs, il faut cependant en tirer l'idée d'un sondage plus ou moins représentatif de la position de bon nombre de marocains. Si naturellement beaucoup s'idenfieront à, au moins, une opinion, ce serait la preuve de la probabilité à être conforme à une position nationale. Au cas échéant, il ne restera que peu qui n'y trouveront pas leur point de vue dans les 10 avis émis. Posons ensemble la problématique : "Une chambre d'hôtel, une table dans un restaurant, une VIP box dans une discothèque..., arrivez-vous d'en réserver ? " de la réponse négative ou affirmative de cette interrogation, nous enchaînons "qu'en pensez-vous ?". Lisons les réponses...

  • Amine, 25 ans, Casablanca

Rarement je réserve moi. Sinon, la réservation est une bonne chose. Ceux qui ont inventé cela ont bien réfléchi sauf que moi il ne m'arrive que peut-être une fois de réserver dans une année ou même jamais. A quoi bon de réserver lorsque vous  êtes un jeune diplômé sans emploi ? Demandez-moi si je travaille d'abord n'est-ce-pas (rire...) ? Je rigole, c'est bien quand même de réserver toujours avant de sortir.ça peut diminuer des charges aussi.

  • Réda, 34 ans, Rabat

Oui, quelques fois pour mes sorties en couple ou entre amis, il nous arrive de trouver un moyen de réserver en ligne. Il ne faut pas sortir bêtement je vais dire. Excusez-moi pour le terme, mais pour moi, quand tu veux éviter d'être déçu, quand tu veux surtout être respecté, il faut vraiment faire une réservation. Maintenant, par téléphone ou automatiquement sur internet, je pense que cela dépend des circonstances. Le mieux selon moi, est l'internet, recevoir surtout une confirmation et ensuite peut-être je peux m'en rassurer une seconde fois au téléphone.

  • Simo, 27 ans, Marrakech

Non jamais, je sais qu'il y a beaucoup d'hôtels à Marrakech, des restaurants partout ont poussé comme des champignons, de très belles boîtes de nuit et autres lieux de loisirs mais moi, je vais vous être sincère, je ne réserve pas. Je ne sors pas en fait. C'est tout. C'est une question de fortune aussi, il ne faut pas l'oublier. Ce qui ne veut pas dire que je ne me divertis pas, quand j'ai envie de divertissement, je prends mon temps et m'en vais dans un lieu très modeste de Marrakech, j'en connais assez de ce genre. La modestie est toujours importante. En ce qui concerne la réservation proprement dite, je suis d'accord qu'on trouve des moyens permettant de réserver facilement comme le vôtre (Tripocco, ndlr). Vous savez aujourd'hui tout se passe sur le net.

  • Ibtissam, 39 ans, Casablanca

Oui, pourquoi pas ? Faire en ligne une réservation, c'est une très belle invention je trouve. C'est mon avis ! mais cependant, le seul problème est le niveau d'instruction de la population. Il faut bien voir ce côté. Disons que moi j'ai eu la chance d'étudier et donc de m'adapter facilement à l'internet.  Je peux faire une réservation ou acheter un ticket de concert en ligne mais et celui ou celle qui n'a pas eu cette chance ? Il ou elle va sortir soit sans réservation ou opter pour un appel afin d'une réservation tout en évitant de faire toujours recours aux personnes instruites pour un peu de discrétion.

  • Ahmed, 37 ans, Tanger

Même si je ne fais pas mais ma dernière sortie je l'ai faite. Vous ne voudriez pas en tout cas en savoir plus, n'est-ce-pas (rire...) ? En fait, je suis rentré définitivement au pays l'an dernier avec les enfants et mon épouse. C'est vrai, nous restons encore tous curieux de tout découvrir : seul l'internet nous aide. C'est notre ami si vous voulez. Dès que nous trouvons quelque chose d'intéressante, nous voulons tout de suite en savoir plus et ce sont les sites et plateformes de réservation qui nous portent assistance. Vous savez tout comme moi, le marocain est le premier touriste au Maroc : il voyage à Marrakech, à Agadir, Tanger ici des gens viennent, à Rabat et n'importe où.  

  • Oumaima, 22 ans, Marrakech

Bien sûr que oui. Je ne sais pas pour les autres mais moi je réserve avant certaines sorties. Ce n'est pas toutes les situations en tout cas. Pour les établissements hôteliers et toute la famille des Riads, villas de vacances ou autres résidences, je dois être sincère que je laisse cela aux étrangers qui viennent au pays. Pour les lieux de divertissement ou de bien-être, là, je fais la réservation quand cela est fondamental. Supposons un simple salon de coiffure, je veux dire un bon salon, vous avez besoin d'un petit coup de fil ou un message pour éviter de longues heures d'attente ou carrément des reports.

  • Malika, 28 ans, Rabat

(Rire...). Honnêtement ? Je réserve mais pas toujours par internet; souvent j'appelle à l'adresse. C'est plus facile et plus rassurant pour moi. Quand c'est par email, vous trouvez souvent les sites des établissements en français et anglais, rarement un site de restaurant en arabe. Tout est orienté vers une clientèle européenne à Rabat. Si au moins leurs sites étaient en arabe, j'aurais fait mes réservations facilement. D'où ma préférence pour les appels téléphoniques. Sinon, la réservation en ligne est la meilleure puisque vous recevez une confirmation qui vaut mieux que la simple voix d'une assistante.

  • Omar, 41 ans, Fès

Souvent oui à l'extérieur ou au cours de mes déplacements locaux ! Chez moi, j'apprécie la réservation en ligne. Elle m'évite des malaises comme : "Monsieur, s'il vous plaît, cette table a été déjà réservée", "Monsieur s'il vous plaît, voulez-vous bien libérer ce siège, nous avons une réservation dans un quart d'heure" ou encore "Désolé, nous n'avons plus de disponibilité, Monsieur". Imaginez ce que cela fait. Bref, le marocain n'aime pas le déshonore et l'indignation, je pense que ce n'est pas à oublier. Je vous remercie.

  • Hassan, 30 ans, Marrakech

De mon épicerie ici, je ne sais pas ce qui se passe dans un restaurant à Casablanca ou dans les luxueux hôtels de la Palmeraie (quartier à Marrakech, ndlr). A moins que vous ne m'expliquiez vous-mêmes (rire...), sinon moi les restaurants par exemple de Gueliz (quartier des affaires à Marrakech, ndlr), sont très chers, il faut laisser tout ça aux gros donneurs (rire...). Enfin, je vous taquine, c'était une boutade. Pour la réservation en ligne, je ne sors pas souvent en boîte de nuit, piscine ou un restaurant où on ne mange que de très petits plats qui ne vous satisfont pas (rire...). Quand j'ai envie de me rendre dans un restaurant, je n'ai pas besoin d'appeler avant de partir. S'ils ne me servent pas, je vais dans un autre. C'est si simple ça (rire...).

  • Medhi, 29 ans, Agadir

Je dirai oui. Pour moi, c'est une bonne chose de prévenir tout désagrément avant de quitter chez soi. On veut sortir et rentrer avec de l'enchantement, de l'enthousiasme pas avec des regrets d'être sorti. Je prends tout le temps de préparer un rendez-vous serieux car je redoute les déceptions. La réservation en ligne est une question de discrétion, de respect et de garantie à éviter tout problème. Seulement la seule question que je me pose c'est le fait que le marocain soit encore limité dans ses droits à réserver avec qui il veut une chambre d'hôtel. Pourquoi ne pas me poser cette question ? Sinon la réservation en ligne, nous sommes d'accord que c'est bien et une meilleure solution contre beaucoup de choses déjà citées.

 

Tout en remerciant toutes ces personnes qui se reconnaîtront dans cet article à travers leurs avis, nous vous remercions, vous autres, pour votre intérêt à parcourir toutes ces opinions, si vous en partagez une, n'hésitez pas à nous dire laquelle s'agit-il.