Vous avez entendu parler de musée AMAN à Marrakech, officiellement Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc. Nous, nous avons tenté l’expérience. Après une inauguration en mai 2017 présidée par Son Altesse Royale Prince Moulay El Hassan, le musée Aman n’a pas cessé d’attirer un grand nombre d’étudiants, de touristes, de scientifiques et de diplomates étrangers pour découvrir le patrimoine culturel du Maroc.

Inspiré de la civilisation des Habous dans la bonne gestion de l’eau avant l’apparition de toutes nos machines et techniques modernes, c’est une initiative du ministère des Habous et des affaires islamiques.

Découvrir ce musée, c’est ainsi aller à la découverte des techniques ancestrales mais aussi toucher du doigt la symbiose entre tradition et modernité. L’ambition de mixer l’innovation et le rôle historique des ancêtres dans la valorisation de l’eau, source de vie.

Au nord de Marrakech, le musée Mohammed VI est à l'entrée du circuit de la Palmeraie sur la route de Casablanca. La visite de ce lieu emblématique de la ville ocre est facile pour son accessibilité.

Notre expérience nous a conduit à un musée d’anthropologie et des sciences, centre d’interprétation moderne et interactif, lieu d’enseignement, de rencontres et d’échange dédié à la connaissance et au savoir-faire hydraulique, il vient se positionner en tant que référence culturelle, historique, scientifique et technologique de l’Eau au Maroc. Le musée AMAN est à la fois un lieu d’histoire portant un regard bienveillant sur le passé, ses traditions et ses savoir-faire, et un lieu de bonnes pratiques et d’innovations techniques et technologiques résolument tourné vers le futur selon la note de présentation que nous avions lue plutôt sur le site officiel du museeaman avant de nous y rendre.

Quoi trouve-t-on là concrètement ? Tenez-vous bien, c’est seulement 2000m² mais effectivement un univers que vous découvrirez en sous-sol, au rez-de-chaussée et un étage.

Le musée est entièrement consacré à la thématique de l’eau se structurant sur dix principaux axes thématiques qui sont :

1-Les caractéristiques physico-chimiques de l’eau.
2-Les ressources hydriques au Maroc, état des lieux.

3-Le patrimoine hydraulique rural traditionnel des grands écosystèmes marocains : les oasis, la montagne, la plaine et le Sahara.
4-Le patrimoine hydraulique urbain de trois villes historiques : Fès,Marrakech et Tétouan.
5-Le droit coutumier et les modes de gestion traditionnelle.

6-Le rôle des Habous dans la gestion des eaux urbaines.
7-La spiritualité, les rituels et les fêtes associés à l’eau.

8-La politique des barrages et la loi de l’eau de Feu Sa Majesté Hassan II.
9-La Stratégie Nationale de l’Eau et la nouvelle politique de Sa Majesté Mohammed VI.
10-Les enjeux et les défis de l’avenir.

Il dispose d’une salle polyvalente pouvant accueillir des centaines de visiteurs pour visualisation de plusieurs supports inédits. Ensuite, s’ouvrent les deux salles pédagogiques conséquemment équipées pour des projets scientifiques d’étudiants et de chercheurs. Vous tournez à la salle de sous commission pour des activités plus restreintes avant de vous aventurer dans le programme de circuit à l’extérieur du musée vous conduisant à la découverte du patrimoine hydraulique du Maroc. Enfin, vient le tour de la salle des archives.

A cela s'ajoute la présentation du projet de parc du musée s’étendant sur 3 hectares avec pour but de démontrer la science des ancêtres dans la gestion de l’eau ajoutée à la terre.

Ouvert à tous, l’accès au musée est libre tous les jours de 9h à 19h. Le tarif grand public à 45 dh mais 30 dh en collectif entre amis, en famille pendant que les étudiants et élèves n’y payent que 10 dh.

En tant que média, vous profiterez de la bonne gratuité. Eh oui, le musée est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, les détenteurs de la carte ICOM ainsi que les fonctionnaires des Habous et des affaires islamiques.