Pour la première fois au Maroc , vous risquez une amende de 25 dirhams , si vous ne traversez pas sur le passage piéton, le but de cette nouvelle selon la loi c’est de limiter les accidents de circulation dont les victime sont des piétons , bien que l’amende figure dans le Code de la route depuis 2010 , mais elle n'était pas mise en application par la loi , et dans l'article 187 de Code de la route cite que toute infraction aux règles de circulation prise en application de l’article 94, est punie d’une amende de vingt (20) à cinquante (50) dirhams. Mais l’article 219 fixe cette amende à 25 dh . La majorité de public donne une opinion négative à propos de cette nouvelle loi, la plupart des routes n’ont pas de passage piéton, et les conducteurs ne respectent pas non plus les piétons, tandis que la majorité des écoles n’ont aucun passage pour les élèves, aussi que les vendeurs et les terrasse cafés occupent tous les trottoirs.

cependant, une partie de citoyens ont exprimé leurs accord avec cette nouvelle loi, et surtout par rapport à son impact sur la réduction des accidents causé par les piétons.ces derniers espèrent que cette nouvelle loi routiere aidera la prochaine génération à respecter le code de la route, et à leur donner le sens de la responsabilité.