Le nord du Maroc fait rêver tout le monde. Quand on y pense, la première image qui nous vient est celle des plages de la méditerranée. Une eau bleue ciel et calme. On peut entendre, de temps en temps, une vague qui vient s'échouer subtilement. Voilà ce qui distingue le plus cette mer de l'atlantique, le bruit qu'elle fait. La méditéranée c'est une autre fréquence, une autre musique et c'est là que dormir sur le bord de la plage prend tout son sens. Le sable, quant à lui, est granuleux. Il ne s'infiltre pas pas partout et n'est pas très collant wink

L'autre idée qui nous vient à l'esprit en pensant au nord du Maroc, c'est l'Espagne. Deux pays qui connectent deux continents, deux mondes se rejoignent. D'autant plus que l'histoire de ces deux nations s'apparente à celle d'une relation de couple difficile. Et oui, voilà pourquoi le Shamal à ses propres bimos espagnoles qui font jalouser tout le reste du pays. Voilà pourquoi au resto on commande une "tortilla" au lieu d'une omelette. C'est sans parler de Ceuta et Melilla qui méritent un article à elles seules.

Le Shamal c'est des reliefs montagneux et des grandes vallées. Des médinas bleues & blanches et des routes côtières à perte de vue. Avant tout, le shamal, c'est surtout les shamalis et   leur accent qui vous rend docile même si vous êtes énervé. Beaucoup d'entre eux parlent espagnole et c'est fascinant car ça met en avant la grande mixité marocaine. Voilà bien une grande richesse du pays.