Savez-vous que chaque année, nous consommons les ressources naturelles censées être consommées par quasiment deux planètes ? Voilà un constat sur lequel nous interpelle Kamal Attila de l’initiative Low-Tech Lab Maroc. D’où l’idée de ce projet visant la protection de la biodiversité, la réduction de la consommation des ressources naturelles et des coûts énergétiques. Low-Tech Lab Tour 2018 vise à encourager un mode de vie qui permettrait d’éviter la précarité alimentaire aux générations futures.

L’ONG ForGreenID, porteur du projet, veut apprendre aux marocains des techniques et astuces leur permettant d’une part de consommer mieux avec moins de ressources et d’autre part de sauver les autres générations à venir. La campagne, programmée sur 4 mois, démarre en juin 2018 et s’étendra principalement sur des milieux urbains, zones de fortes consommations des ressources énergétiques et naturelles.

Low-Tech Lab Maroc 2818 programme

Le projet compte parcourir 11 villes marocaines partant de Tanger au Nord, à Fès en passant par Meknès et Ifrane, ensuite de Rabat, Casablanca, Marrakech, Agadir, Guelmim, Tan-tan, Laâyoune à Dakhla au Sud et quelques douars repérés.Ainsi en 4400 km parcourus sur le territoire national, l’association organisera plusieurs  ateliers, des conférences animées par des experts de l’écologie, et visites pour apprendre, conseiller et sensibiliser les populations à adapter un mode de vie à la fois moins coûteux et avantageux pour l’humanité.

Low-Tech Lab 2018 Maroc

“Tout au long du parcours, nos ateliers viseront à sensibiliser le plus grand nombre en étudiant les possibilités d’intégration des low-technologies dans leur vie quotidienne et en offrant à chacun la possibilité de répondre à ses besoins essentiels de manière autonome, économique et durable. Une action sociale en faveur des habitants isolés des villages de Mers ou Ali (région d’Ifrane) sera entreprise par l’installation dans leurs maisons ainsi que dans une école, d’une trentaine de chauffages Low-Tech à haut rendement et ayant un impact positif sur l'environnement” expliquent les initiateurs.

Low-Tech Lab Maroc 2018 cuiseur solaire

Parmis les thèmes et techniques que vulgarise Low-Tech Lab, on peut énumérer entre autres le water - biosand filter, le brûleur à paraffine, les conserves lactofermentées, le biodigesteur, les engrais naturels, le biofiltre, le cuiseur micro gazéificateur, les poêles de masse semi-démontables, la pasteurisation de fruits et légumes, la récupération des eaux de douche, les chauffes-eaux solaires…