Semaine spéciale au Maroc, bienvenue dans votre chronique hebdomadaire de décryptage de l’actu. Quoi de meilleur et de pire cette semaine ? News, gossip, buzz, nouveautés et faits divers, nous avons effectué notre survol quotidien des médias et de la vie socio-politique pour trouver le meilleur fait de cette première semaine du mois de juillet ainsi que le pire. Annonce de la canicule au Maroc, semaine du cheval 2018 (Championnat du Maroc séniors B), la mise en liberté de Harit Amine et son droit à retourner en Allemagne après son accident à Marrakech, le harcèlement de Susi Cruz, le démenti d’Hervé Renard pour avoir posé des conditions pour rester au Maroc, la présence de joueurs et d'arbitres marocains à la coupe du monde…voilà entre autres les sujets qui ont marqué la semaine…

  • L’émouvante vidéo de Susi Cruz sur le Maroc

Sans doute le pire de la semaine, la vlogeuse allemande Susi Cruz en voyage à Chefchaouen a dû écourter son parcours « pour avoir perdu son portefeuille et avoir été harcelée par son guide touristique ». La youtubeuse, qui a dépeint la réalité vécue dans cette belle ville, s’est adressée aux abonnés de sa chaîne dans un ton pathétique teintée de révolte interne. Heureusement pour le Maroc, la jeune vlogueuese met en garde et rassure avoir réalisé sa vidéo pour simplement « attirer l’attention d’autres voyageuses qui pourraient être victimes des mêmes agissements ». Selon elle, son intention n'est pas de décourager à aller au Maroc mais prévenir les personnes. 

  • La diligence policière qui a fait gagner de point au tourisme marocain

Nous restons à Chefchaouen, nous y avons trouvé le meilleur de la semaine et dans la même affaire de Susi Cruz. Quelques heures seulement après la diffusion de la vidéo de la vlogueuse sur YouTube, la police de la ville bleue a ouvert aussitôt les enquêtes, avait rapporté leSiteInfo. Ensuite, dans la même soirée du lundi 2 juillet, ce fut l’arrestation de Hassan par la DGSN, pour « harcèlement, possession de drogues et travail illégal en tant que guide » et la découverte des pièces de l’allemande par des habitants de la ville bleue : une prouesse. Eh oui, cette promptitude de la police marocaine serait capable de faire renaître la confiance chez les milliers de personnes qui auraient été découragées à visiter le Maroc par une vidéo vue 187 656 fois. Le meilleur n'est pas que la police ait simplement accompli sa tâche mais que l'image de ville touristique de Chefchaouen se soit rétablie puis que la victime elle-même l'a reconnue dans une autre vidéo sur le Maroc. 

Comme chaque semaine, nous vous laissons la latitude de dire, ce qui, selon vous, a bien mérité d'être le meilleur ou le pire au Maroc. Si vous partagez notre analyse, alors faites le savoir en commentaires.