Semaine spéciale, une panoplie de news, de buzz, d'événements et de faits-divers qui eurent lieu un peu partout au royaume. Bienvenue dans ce 6ème  numéro de votre chronique le « Meilleur contre le Pire ». Parcourir les réseaux sociaux, explorer la presse dans son ensemble et constater les faits de société pour vous faire redécouvrir le meilleur de la semaine. Vous l’avez raté, on parie ; et nous ajoutons le pire dont vous n’avez pas eu l’occasion de constater. D’un lundi férié à une fin de semaine monotone, ce sont plusieurs news qu'ont retenu nos attentions. Découvrez pour cette semaine, le pire et le meilleur.

  • Le meilleur, la finale de la Supercoupe d’Espagne à Tanger

Dans un communiqué publié sur son site, la fédération royale marocaine de football a confirmé la tenue du match FC Barcelone - FC Séville au grand stade Ibn Batouta de Tanger. Après moult discussions entre les fédérations royales de football d’Espagne, du Maroc, les associations sportives et la FIFA, la finale de la Supercoupe d’Espagne se tiendra finalement au Maroc. Les billets électroniques ont été mis en ligne ce vendredi 03 août sur le site de la FRMF (www.frmf.ma). Plusieurs points de vente et de retrait ont été créés à travers le pays.

Tanger, le Grand Stade pour la vente, la Ligue du Nord et le Magasin Issam Sport pour les retraits. Pour Casablanca, c’est au Complexe Sportif Mohammed V pour le retrait et la vente et à Rabat, au Complexe Moulay Hassan. A préciser que la condition principale pour tous les acquéreurs est de se munir de leur carte d'identité nationale. Quant aux prix, ils varient entre 350 à 2000 dhs.

  • Constat, Marrakech et la baisse du nombre de visiteurs

Vous l’aurez certainement constaté, la ville ocre du Maroc connaît moins de visiteurs cette année que les précédentes. En observateurs de la ville, vous auriez compris que l’afflux des touristes pour cet été est différent de l’année 2017. Moins de visiteurs étrangers sur la place Jemaa El Fna et les autres lieux publics, une baisse de la clientèle dans les restaurants-bars et cafés. Les raisons ? Nous ne saurons les étayer mais tout porte à croire que l’après coupe du monde et le fameux vote des pays pour la World Cup 2026 en est une, non négligeable. 

Sans doute le pire de la semaine, le centre-ville de Marrakech, Gueliz et l’Hivernage, qui ne désemplit guère en saison estivale a manqué, cette semaine, son grand monde cosmopolitique, son charme et sa chaleur humaine.

C’était tout pour ce 6ème numéro de votre chronique “le pire vs le meilleur”, Tripocco vous attend dans les commentaires. Ce serait pour nous un grand plaisir de découvrir vos remarques et contrepropositions de pire et de meilleur.