L’ancien sociétaire du Barcelone devenu écrivain est présentement à Marrakech, où en marge à la Gymnasiade 2018, a pris part au lancement du  concours « Ma coupe du monde à moi ». En collaboration avec l’ex-défenseur marocain Noureddine Naybet, les deux footballeurs feront bénéficier douze places à 12 enfants de 6 à 12 ans pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Ouvert ce 8 mai, le concours consistera à sélectionner 12 lauréats par un jury qui évaluera leurs dessins. La compétition devra se poursuivre jusqu’au 26 mai.

Rappelons que depuis la prise de sa retraite, le natif de Guadeloupe et ancien capitaine des bleus s’est engagé dans l’éducation des enfants et la lutte contre toutes les formes de stigmatisation (raciale, religieuse, sexiste, homophobe...). « Ne vous enfermez pas dans votre couleur de peau, vos origines, votre religion. » conseille l’écrivain. Auteur des livres Mes étoiles noires et Manifeste pour l’égalité, le joueur s’insurge contre les discriminations dans le monde. A la différence des plusieurs autres mouvements du genre, la Fondation Lilian contre le racisme mise sur l’éducation des enfants pour mettre fin aux inégalités : « dire aux élèves que l'intelligence n'a pas de couleur, c'est éduquer contre le racisme avec sensibilité, intelligence et humour. » Lilian Thuram n’est pas à sa première à Marrakech, on se rappelle encore il y quatre ans, un passage qui marqua des jeunes à l’Institut Français de Marrakech.