Les chiffres du tourisme marocain en ce début d’année sont prometteurs dans la généralité. La France, le Royaume Uni et l’Espagne maintiennent leurs positions de grands marchés émetteurs. Cependant, les Etats-Unis ont enregistré pour la période de février la plus grande hausse en termes de taux comparativement aux leaders selon le rapport périodique publié par l’Observatoire du Tourisme au Maroc. Pour cette institution travaillant en étroite collaboration avec des services étatiques et privés dont la Direction Générale de la Sureté Nationale, l’Office des Changes et les établissements hôteliers, le secteur touristique serait en parfait essor pour les recettes, taux d’arrivées et nombre de nuitées. Dans ses rapports, l’Observatoire montre l’évolution de l’activité en fonction des données de ces organismes.

La hausse américaine des arrivées aux postes frontières

Pour février 2018, en général, il faut préciser que le secteur touristique du Maroc a affiché une hausse considérable de +11% soit 746 896 de visiteurs venus des quatre coins du monde pour découvrir les merveilles du royaume. En cumulant janvier et février, c’est ainsi 1 481 244 de touristes qui auraient préféré la destination Maroc. Et ce sont les arrivées de touristes en provenance des USA qui atteignent +20% soit 20 441 entrées enregistrées. Un taux qui  surpasse celui (pour la même provenance) à la période de l’an dernier (février 2017). C’est aussi la hausse la plus importante du rapport. C’est comme la position de la Russie au mois de janvier  dernier, avec +27% de hausse atteinte. Quant aux autres marchés émetteurs, il est à noter que les allemands suivent les américains avec une hausse de +14%, ensuite l’Italie et la Hollande qui s’égalent à +12% chacune, puis le Royaume Uni (+9%) qui se positionne légèrement devant la France et la Belgique (+8% chacune) enfin l’Espagne qui fait la petite hausse de +3%

Les chiffres proprement dits de janvier-février 2018

Pour mieux cerner l’évolution de l’activité, il est préférable d’aller, au-delà des taux, à ce que montrent les chiffres. Nous signalions tantôt qu’au compte des deux premiers mois de l’année 2018, 1 481 244 de touristes ont visité le royaume et le secteur continue son émergence comme planifiée : objectif de 15 millions avant 2020. A l’analyse du rapport, en dépit de ses faibles taux, la France reste le premier marché émetteur avec  444 298 d’arrivées. Quant aux voisins espagnols, ils sont 284 086 à visiter le Maroc en ce début d’année suivis des allemands pour les 94 301 visiteurs reçus. Derrière eux, se font remarquer 89 572 d’anglais, 74 546  hollandais, 72 800 belges, 59 619 italiens, 40 387 américains et enfin 321 635 de toutes les autres provenances.

Il faut terminer par dire que la réputation du pays dans le secteur du tourisme se fait du jour au jour s’améliorer. L’espoir demeure grand quant à la multiplication du nombre d’hôtels, de restaurants, de visiteurs et d’opportunités d’investir dans les villes de Marrakech, Casablanca, Fès, Rabat, Agadir ou Tanger qui reçoivent le plus de touristes. En guise d’exemple, la ville de Marrakech à elle seule, a enregistré 1 114 209 nuitées dans ses établissements d’hébergements touristiques classés pour la période de janvier-février 2018.