Après une année de parfait essor touristique pour le Maroc, le premier mois de 2018 se serait révélé encore mieux. C'est ce qui ressort des chiffres publiés par l'Observatoire du Tourisme pour ce mois de janvier. Selon cet organisme principalement consacré à l'analyse et à la promotion du secteur touristique marocain, le tourisme serait en bonne position. Comparativement à la même période (janvier de l'an dernier), les chiffres seraient en hausse. Les recettes voyages, les taux de différentes arrivées aux postes frontières et les nouvelles opportunités, tout est mensuellement étudié dans ce rapport de l'observatoire du tourisme.

  • Hausse considérable des recettes voyages

Le document indique dans la section « recettes » que selon les chiffres de l'Office des Changes, les recettes voyages enregistrées en janvier 2018 seraient en hausse de +40,6%. Autrement dit dans un langage  plus explicite, les mêmes recettes à l'année 2017 (janvier) étaient à -40,6% de celles de 2018. Fournissant le  chiffre, l'Office des changes aurait déclaré un montant de 5,7 milliards dirhams.

Quant aux arrivées des touristes, le taux global est en hausse de +13% selon les données de la Direction Générale de la Sûreté Nationale recueillies par l'observatoire. Ce qui correspond à un total de 734.348 touristes parmi lesquels 217.934 français et 151.049 espagnols.  Par ailleurs, ce sont, visiblement, les mêmes marchés potentiels qui restent en tête.  Il s'agit de la France,  l'Espagne et le Royaume Uni dont les nombres de touristes ont augmenté de +12%, +6% et +11% respectivement. L'Italie (+24%) et l'Allemagne (+14%) cependant affichent plus de meilleurs résultats.

  • La Russie, le nouveau marché émergent pour le Maroc

Si la Chine, les États Unis, le Japon et le Brésil ont été considérés comme  marchés émergents pour le tourisme marocain en 2017, la Fédération de  la Russie rejoint ce groupe en ce début d'année. Avec +27% de taux comparativement à l’an 2017, les russes émettent une volonté de visiter le Maroc. En attendant la coupe du monde prévue cette année dans ce pays, les russes continuent à profiter des paysages naturels et valeurs culturelles du royaume. Vraisemblablement, les monuments et les  sites touristiques, les activités culturelles et la richesse de la tradition, le climat et la situation géographique, la gastronomie et la beauté des paysages, les somptueux hôtels, le Maroc ne cessera d'attirer.  

Ce  rendez-vous planétaire laisse également présager une probable démultiplication de ce taux de russes puisqu'à travers les lions de l'Atlas et leurs supporters, c'est tout le Maroc qui se transporte en Russie.