Dans une vidéo publiée par la rédaction du site lnt.ma ce 22 mars 2018, on assiste à une scène de bastonnade perturbant la circulation. La victime, difficile cependant à être dévisagée, serait un chauffeur Careem entrain d'être battu par un groupuscule de chauffeurs de taxis rouges. Ainsi après le départ de l'entreprise Uber, il faut dire que Careem continue, à seul, prendre les coups durs de sa résistance et de sa persévérance pour un transport fluide à Casablanca. Ce genre d'agression de chauffeurs (Careem et Uber) qui n'est pas à sa première fois rouvre le débat sur l'inaction de la police marocaine face à certaines situations dramatiques. <<Selon des témoins de la scène, le chauffeur Careem a même été passé à tabac par les taximen et ce devant l’indifférence des agents de police présents sur les lieux. >> précise La Nouvelle Tribune dans son article.


Par ailleurs, l'opinion publique, très indignée pour la nième fois, n'a pas manqué à condamner sévèrement sur la toile <<cet incivisme, cet acte ignoble et barbare >> de la part de cette corporation de taxis dits <<petits taxis>> a-t-on lu dans des commentaires.


L'opinion en est unanime, l'entreprise Careem est selon plusieurs internautes une révolution dans le secteur du transport urbain. Ainsi doit-on préciser qu'en dehors du Maroc, cette société est présente dans une trentaine de villes en Afrique du Nord et Moyen-Orient dont Doha, Abu Dhabi, Dubaï, le Caire, Alexandrie... Careem est fort de ses services de réservation de voiture, de moyens de payement, de choix de type de voiture, de la rapidité et de la technologie mise à profit pour gagner le pari.
Les questions que bon nombre de marocains se posent enfin sont : les raisons fondamentales poussant les chauffeurs de taxis locaux à autant de cruauté, l'indifférence des forces de l'ordre, et les solutions pour en remédier définitivement.


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire sur cette situation et partager cet article avec votre entourage. Qui est indifférent devant un acte injuste en devient-il pas complice?