Le cabinet d’étude américain Boston Consulting Group vient de publier son rapport sur l’activité économique africaine. Selon les experts ayant travaillé sur ce document, les pionniers de l’intégration africaine se retrouvent dispersés à travers le monde. Ce sont au total soixante-quinze (75) compagnies nationales localisées en Afrique et soixante-quinze (75) autres compagnies multinationales. Dans ce document qui affiche la cartographie des meilleures entreprises évoluant en Afrique, le Maroc arrive au deuxième rang derrière l’Afrique du Sud. Ces « entreprises pionnières » sont dans dix-huit (18) pays africains. Avec dix (10) entreprises répertoriées par le Cabinet (BCG), le Maroc dépasse de loin le Nigéria (6), le Kenya (6), l’Algérie (1), la Tunisie (2), l’Egypte (4), l’Ile Maurice (2), la Côte d’Ivoire (2), la Tanzanie (2). 

Le Maroc à la deuxième place dans l'intégration économiques africaines

De l’autre côté, les multinationales opérant en Afrique contribuent à la croissance du continent. Elles sont européennes, américaines et asiatiques.  La France, le Royaume-Uni et les États-Unis sont les plus représentés ainsi qu’une douzaine de multinationales de la Chine, de l'Inde, de l'Indonésie, du Qatar et des Emirats Arabes Unis.

 

Les 75 multinationales pionnières en Afrique BCG