Le Maroc, faut-il perdre espoir ?

Par Tripocco Thu 11 2018

Le Maroc, faut-il perdre espoir ?

Jeunesse, espoir, chômage sont trois termes qui riment toujours. Il faudra, au Maroc, joindre un quatrième : le désespoir qui, pour un jeune doit substituer espoir. Presqu’à l’unanimité, la jeunesse marocaine se dit la plus désabusée. Absorbée par des maux comme le manque criard d’emplois et la cherté de la vie à l’échelle mondiale, elle ne sait plus à quel saint se vouer. Naturellement, les conséquences de cette situation sont d’autant plus visibles et faciles à cerner. Étudiants, chômeurs et travailleurs, aucun jeune n’échappe à l’énorme fardeau. «Ils se moquent de nous partout. On nous demande d’être productifs, de participer au développement du pays, ce que je conçois. Mais en même temps, dès qu’on commence à chercher un emploi, il nous faut avoir 5 ans d’études et 5 autres d’expérience au moins. Comment voulez-vous qu’on ait cette expérience, si personne ne nous donne une chance de commencer ?».  Cette interrogation d’un jeune étudiant dans une dépêche de reporter.ma du 4 mars 2015 est l’infime partie visible de l’iceberg du désespoir.  Et ce qui lorgne notre jeunesse, c'est drogue, alcool, émigrations massives, quête d’inspirations, harcèlements, violences, colères, désenchantements...

Faut-il vraiment perdre espoir ?


Evidemment non, le Maroc a relevé d’énormes défis depuis l’indépendance. Ils ont certes été des domaines politiques et macroéconomiques mais restent tout de même une avancée considérable. “Investir dans l’individu” comme le veut la Banque Mondiale est à présent le challenge urgent auquel fait face le pays. Le Maroc a amélioré le climat des affaires, renforcé la compétitivité de son économie, bâti infrastructures modernes et a peu investi dans l’IDH.


Pour son capital humain et la participation de celui-là à la richesse nationale, le Maroc a le même niveau de développement que les pays pauvres (à gauche du tableau).


Le Maroc investit près de 6% de son PIB dans son système éducatif mais sans résultats probants. La question n'est pas que les dépenses publiques soient effectuées. C'est leurs retombées sur l'individu.


Doit-on dire OUI à l'espoir pour conclure ?

Un jeune ne peut être appelé à jouer son rôle et à remplir son devoir sans avoir préalablement bénéficié des opportunités et des qualifications nécessaires. A ce jeune, nous devons offrir du concret, particulièrement en termes d’enseignement, d’emploi, de santé et dans bien d’autres domaines. A ce jeune, nous devons donner espoir et confiance en son avenir.” (Extrait du discours royal à la Nation à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple 20 août).


Laissez un commentaire


Suggestions

HYATT REGENCY CASABLANCA

Hyatt Regency


Le Hyatt Regency Casablanca est situé en plein cœur de la capitale économique, cet établissement vous donne rendez-vous dans un cadre très luxueux pour vos séjours à Casablanca. Cet hôtel se trouve juste en face de l'ancienne Médina de la ville, afin que vous puissiez profiter du charme de cette dernière. Le Hyatt Regency Casablanca dispose de divers suites/chambres avec des vues imprenables sur l'océan Atlantique et la célèbre Mosquée Hassan II.

MARRAKECH PLAZA SPA & FITNESS

Marrakech Plaza Spa & fitness


Découvrez un espace dédié entièrement à votre bien être et détente, dans un environnement luxueux et unique à Marrakech, en plein centre-ville de Gueliz, un endroit immense de plus de 5000m²,doté d'un luxe et d'une modernité incroyable, regroupant une grande salle de fitness parfaitement équipée de centaines de machines modernes, un spa haut de gamme de 250 m², somptueux, raffinés, et aussi privatisables, des soins prodigués de grande marque, D'une piscine semi olympique, un jacuzzi, salles de danse, boutiques privées de luxes et bien plus encore. Le Marrakech plaza Spa & Fitness, un temple à la fois moderne, luxueux et sélectif où le sport et le plaisir se conjuguent à merveille.